saint-jean-baptiste

FÊTE DE SAINT JEAN BAPTISTE

INVITATION

Le dimanche 24 juin, à 10h30, une messe spéciale aura lieu en notre

église à l’occasion de la fête liturgique de saint Jean Baptiste.

Nous profiterons de l’occasion pour remercier les religieuses qui, après 7 ans de présence dans notre paroisse, nous quitterons au cours de l’été. Elles auront assuré la catéchèse à des centaines de jeunes en ouvrant leurs cœurs à la foi et en leur faisant aimer Jésus, son Évangile et l’Église.

Tous, nous sommes invités à venir les remercier pour le travail pastoral formidable qu’elles ont accompli durant ces années.

Les parents et les jeunes qui le désirent pourront leur apporter une carte, un dessin ou simplement un bizou!

Durant la célébration, chants tirés du répertoire de « La Bonne chanson » ainsi que du répertoire religieux ancien et traditionnel.

Après la messe, sous le chapiteau, il y aura distribution

des « petits pains de la St-Jean » ainsi que vin, jus et café.

SOYONS DE LA FÊTE !

NOTRE HISTOIRE

L’église de La Présentation-de-la-Sainte-Vierge est un lieu de culte de tradition catholique construit de 1817 à 1820. L’église en pierre présente un plan en croix latine composé d’une nef à un vaisseau, d’un transept et d’un choeur en saillie terminé par une abside en hémicycle. La façade en pierre de taille, d’inspiration néoclassique, comporte trois imposants portails et un pignon cantonné d’acrotères. Elle est surmontée d’un clocher, qui coiffe le faîte du toit à deux versants droits. Une sacristie en pierre est greffée à l’abside dans le prolongement du choeur. De plan rectangulaire à un étage et demi, elle est coiffée d’un toit à deux versants droits. L’église se situe au coeur du noyau villageois de la municipalité de paroisse de La Présentation.
Ce bien est classé immeuble patrimonial. L’église fait partie du site patrimonial de La Présentation-de-la-Sainte-Vierge.
Huit objets patrimoniaux classés sont associés au lieu.

INFORMATIONS HISTORIQUES

Francois Cherrier
Francois Cherrier

L’organisation religieuse de La Présentation débute en 1804. Le vicaire général des paroisses situées au sud de Montréal, François Cherrier (1745-1809), se rend alors dans le village pour évaluer la requête des habitants qui souhaitent se séparer de la paroisse de Saint-Hyacinthe afin de former la leur. Cherrier en constate aussitôt le bien-fondé et désigne par la même occasion l’emplacement qui doit accueillir l’église, la sacristie, le cimetière et le presbytère. Dès l’année suivante, il soumet les plans de l’église. Certains propriétaires s’objectent toutefois à cette séparation, qui entraîne des charges s’ajoutant aux contributions imposées par la construction de l’église de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe en 1796. Néanmoins, la paroisse de La Présentation-de-la-Sainte-Vierge est érigée canoniquement en 1806. Cherrier soumet un nouveau plan pour une chapelle en bois. Élevée devant le presbytère actuel, elle est ouverte au culte en 1807. Le premier curé de la paroisse, Louis-Martial Bardy (1775-1823), entre en fonction cette année-là.

Joseph-Octave Plessis
Joseph-Octave Plessis

En raison de l’exiguïté de la chapelle, une requête pour la construction d’une église en pierre est présentée en 1813 à l’évêque du diocèse de Québec, Joseph-Octave Plessis (1763-1825). L’église est bâtie de 1817 à 1820 par l’entrepreneur et maçon Pierre Auger, assisté des charpentiers Latour et François Gigon. Les plans utilisés sont vraisemblablement ceux dessinés par Cherrier en 1805. En 1822, la paroisse signe un contrat avec René Beauvais dit Saint-James (1785-1837), sculpteur et menuisier associé à l’atelier des Écores, pour réaliser le décor intérieur; il englobe la fausse voûte, les retables du choeur et des chapelles latérales, le mobilier liturgique, le chandelier pascal et les garnitures d’autel. En raison d’une surcharge de travail, Saint-James cède le contrat l’année suivante à son ancien apprenti François Dugal (1794-1862), qui commence aussitôt le travail pour le terminer en 1833. Le tabernacle du maître-autel s’inspire d’un modèle que François Baillairgé (1759-1830) a conçu et utilisé à maintes reprises, notamment pour l’église de Saint-François-d’Assise à Beauceville.

Certains travaux sont effectués tant à l’intérieur qu’à l’extérieur aux XIXe et XXe siècles. En 1856, le clocher actuel remplace le premier détruit par un orage. Un orgue du facteur Eusèbe Brodeur (1839-1913) est installé en 1870 au centre de la tribune arrière. Entre 1880 et 1892 environ, l’église fait l’objet de plusieurs interventions. À l’extérieur, les murs sont crépis, le toit est couvert de tôle à la canadienne, le clocher est exhaussé par l’ajout de la lanterne supérieure et les portes sont remplacées par des portes doubles. À l’intérieur, la fausse voûte est ornée de caissons dessinés par l’architecte Louis-Zéphirin Gauthier (1842-1922). Un nouvel orgue de Casavant et Frères est installé en 1916, et le crépi extérieur disparaît en 1956.

L’église de La Présentation-de-la-Sainte-Vierge est classée en 1957. Elle est incluse dans le site patrimonial de La Présentation-de-la-Sainte-Vierge classé en 1984. Cet ensemble exceptionnel comprend aussi le presbytère, la maison du sacristain, trois dépendances agricoles, un charnier et un caveau funéraire. Il est bordé au nord-ouest par le cimetière. L’église conserve huit biens patrimoniaux classés en 1989.

Sources:
Inventaire des lieux de cultes du Québec
Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Retour haut de page